Accueil > Actualités & conseils > Comment préparer son vélo et assurer sa sécurité à l’approche de l’hiver ?

Comment préparer son vélo et assurer sa sécurité à l’approche de l’hiver ?

11-12-2021


Les premières gelées surviennent déjà à Luxembourg et certains d’entre nous commencent à ranger leurs vélos. Les plus résistants, eux, continuent à rouler malgré des conditions plus rudes. Peu importe la catégorie de cyclistes dans laquelle vous vous trouvez, il est important de faire hiberner correctement son vélo ou l’entretenir correctement pour préserver sa santé cet hiver.

Préparation avant l’hiver

Lorsque les températures tombent, notre vélo subit des contraintes liées au froid. Gel, neige, humidité et températures négatives peuvent entrainer des problèmes techniques majeurs à votre vélo. Nous conseillons tout d’abord d’effectuer un entretien par un spécialiste : dégraissage, nettoyage, entretien et plus encore seront réalisés. Si vous n’êtes pas en mesure de le faire, voici quelques conseils ci-dessous pour vous aider à affronter les conditions hivernales.

Entretenir son vélo

N’hésitez pas à rincer ou laver le cadre de votre vélo après chaque utilisation, surtout en cas de conditions météorologiques difficiles. En effet, l’agression corrosive par le sel alliée à la boue ou la saleté ne fait pas bon ménage à long terme. Pour cela rien de compliqué, un peu d’eau, une éponge et un produit nettoyant adapté conviendront parfaitement.

Il est important de penser à bien dégraisser sa transmission : la chaine, les pignons ainsi que les dérailleurs. Utilisez un chiffon et du savon pour éliminer l’huile et la saleté de chaque élément. Si vous éprouver des difficultés à décrasser votre transmission, utilisez un dégraissant spécifique généreusement.

Durant l’hiver, la lubrification de la chaine reste très importante. Vous pouvez utiliser un produit lubrifiant spécifique pour les conditions extrêmes et humides. Si vous comptez utiliser votre vélo quotidiennement cet hiver, une lubrification tous les dix jours assurera la bonne maintenance du vélo.

S’équiper et équiper son vélo pendant la période hivernale

Avant d’équiper son vélo, il est plus important de s’équiper soi-même ! En effet, le soleil se couche tôt et la visibilité est réduite en hiver. Investir dans un bon éclairage pour être vu et pour voir ne vous coutera que quelques dizaines d’euros. Pour renforcer votre visibilité et redoubler de vigilance, un bon gilet réfléchissant est fortement conseillé, surtout hors agglomération. L'idéal est de porter des chaussures avec un motif réfléchissant ou d'équiper votre vélo de pédales réfléchissantes. En effet, les pieds n'étant pas statiques lorsque vous roulez, vous serez beaucoup mieux vu par les automobilistes. 

Pour votre sécurité, il est préférable de porter un casque. Même si vous ne parcourez que quelques kilomètres, vous n’êtes pas à l’abri d’une chute causée par une chaussée verglaçante. S’il fait très froid, n’hésitez pas à vous munir d’un sous casque pour couvrir le haut de votre crâne et ainsi le maintenir au chaud.

Qui dit hiver, dit boue et neige fondante. L’accumulation de ceux-ci peuvent endommager et faire rouiller votre vélo. Nous vous conseillons donc d’équiper votre vélo de garde-boues. De plus, vous n’êtes pas à l’abri de recevoir quelques éclaboussures ! Assurez-vous cependant de prendre un modèle correspondant au modèle de votre vélo.

Si vous roulez régulièrement en hiver, équiper son vélo de pneus neiges sera judicieux. En effet, ceux-ci ont la particularité de mieux adhérer à des chaussées glissantes et de résister aux températures hivernales. Si vous ne souhaitez pas investir dans des pneus cet hiver, vous pouvez également sous gonfler légèrement la chambre à air pour mieux avancer sur la chaussée.

On n’oublie pas les batteries des vélos électriques !

Que ce soit batteries de vélo ou de téléphone, il est de notoriété publique que celles-ci n’apprécient pas les températures négatives. Votre batterie dépensera davantage d’énergie pour combattre le froid : elle se déchargera plus vite lorsque les températures chuteront. Essayer de maintenir votre batterie à une température ambiante afin qu’elle ne perde pas son autonomie.

Lorsque vous roulez, une housse en néoprène protègera suffisamment votre batterie. Une fois l’utilisation terminée, pensez à emporter votre batterie dans un endroit sec et chaud. Avant de recharger celle-ci, assurez vous que la batterie soit acclimatée à la température ambiante de votre pièce pour éviter tout court-circuit causé par la condensation.

Si vous ne comptez pas utiliser voter VAE cet hiver, stockez votre batterie dans un endroit sec à une température avoisinant les 20 degrés C°. Surtout, ne rechargez pas votre batterie entièrement avant son hibernation. Une charge entre 30 et 80% de sa capacité maximum lui permettra de prolonger sa durée de vie.

Vous êtes maintenant plus que prêt(e) à rouler en toutes conditions cet hiver ! Gardez-bien en tête tous ces conseils pour chouchouter votre vélo. N’hésitez pas à passer dans notre magasin, ou nous contacter sur notre page Facebook, si vous avez besoin de quelconque renseignement. On se fera un plaisir de vous aider !